Le festival Play It Again ! présente sa marraine

L’ADRC est heureuse d’annoncer que Julie Bertuccelli sera la marraine de la prochaine édition du festival Play it again ! qui aura lieu du 15 au 28 septembre dans près de 300 salles de cinéma, partout dans l’hexagone.

La réalisatrice aime se plonger dans les classiques, « les vieux films comme disent les enfants alors que c’est un Art si jeune » : passionnée par les fictions aussi bien que les documentaires, elle n’aime rien tant que les voir et revoir, et les faire découvrir aux plus jeunes d’entre nous. Et elle-même découvre sans cesse de nouvelles pépites de ses cinéastes fétiches…

Play it again ! 2021 sera donc l’occasion pour elle de revenir en salles pour les plus beaux classiques de l’année (en version restaurée) et des avant-premières proposées par une vingtaine de distributeurs, pour la rétrospective 2021 dont le thème est le cinéma d’aventure de coproduction française, ainsi que pour des conférences, ateliers, ciné-concerts…

Julie Bertuccelli aime à rappeler que le cinéma riche en émotions lui permet de regarder le monde avec appétit, tout en désespérant de sa folie, que les œuvres l’ont toujours accompagnée, réjouie, consolée, construite, avec tant de liens : familial, paternel, culturel, amoureux, professionnel, émotionnel.

Et en ces temps troublés, quoi de mieux que ces quelques mots de notre marraine : « Vive le Cinéma, vive la vie dont il est un reflet merveilleux ! Vive la revoyure, la redécouverte, le jouer encore, vive Play it again ! Entrez dans la salle, ouvrez les yeux et les oreilles. En grand. »

Après des études de philosophie, Julie Bertuccelli travaille pendant une dizaine d’années comme assistante à la réalisation auprès d’Otar Iosseliani, Rithy Panh, Krysztof Kieslowski, Emmanuel Finkiel, Bertrand Tavernier, Jean-Louis Bertuccelli, Christian de Chalonge, René Féret, Pierre Etaix… Elle réalise ensuite une dizaine de documentaires pour Arte, France 3 et France 5. Son premier long-métrage de fiction, Depuis qu’Otar est parti…, a été couronné par une vingtaine de prix en France (César du meilleur premier Film et Grand Prix de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2003) et à l’étranger, L’Arbre, son deuxième long-métrage de fiction, fut présenté en clôture du Festival de Cannes en 2010. Elle réalise ensuite deux documentaires pour le cinéma, La Cour de Babel en 2014 et Dernières nouvelles du cosmos en 2016, tous deux nommés aux César. La Dernière folie de Claire Darling, son troisième film de fiction est sorti en 2019.

A suivre : les annonces de la programmation, des invités, des salles, la révélation de la bande annonce de l’événement…